les Temps de combat

Au cours des années, les temps de combat ont changés passant, du temps continu (sans arrête du chronomètre, début à hajime et arrêt à sore made) au temps réel de combat. (début à chaque hajime et arrêt à chaque maté, sono mamma et soré made)

Note : en 1964 aux olympiques à Tokyo le combat Doug Rogers/Isao Inokuma a duré 15 minutes. Décision à Isao Inokuma après prolongation de 5 minutes.

Il y a eu au Japon, en éliminatoire, des temps de combat de 10 minutes et de 20 minutes en finale.  

De quinze minutes jusqu’en 1964 avec une possibilité de  3 prolongations en temps supplémentaire, le temps a été réduit à 10 minutes en 1976 avec le maximum de deux temps supplémentaires de 5 minutes.

jusqu’en 1964, éliminatoire 5mn, demi finale 7mn et 10 mn en finale

En 1976, à l’annonce de mate, arrêt du temps de combat et reprise à l’annonce de hajime. (temps réel de combat)

1956- 1958- 1961 ( championnat du monde)1964 (jeux olympiques)

10mn plus un maximum de deux fois cinq minutes de temps supplémentaire.

1967

6 mn en éliminatoire, 8mn en demi finale et 10 mn en finale

En 1979, le temps des finales de 7mn et les autres combats de 5minutes.

1980

5 mn en éliminatoire, 7 mn en demi finale et finale.

En 1984 le temps des finales est passé à sept minutes et 5minutes pour les autres combats.

En 1988 tous les combats sont de 5 minutes pour les hommes et 4 minutes pour les femmes avec décision obligatoire à la fin du combat.

2003

Introduction du golden score  avec arrêt du combat et remise à « zéro » du tableau de marque et dès la 1er évaluation ou sanction fin du combat et désignation du vainqueur, car à cette époque une sanction était automatiquement convertie en équivalence technique.

2017

4 minutes pour  tous les combats, hommes et femmes.

Si égalité , la marque au tableau est maintenue, continuité du combat sans limite de temps , vainqueur au 1er avantage technique, seulement.