Faits cocasses et véridiques de l’arbitrage

recueillis par Raymond Damblant au cours de sa longue carrière d’arbitre

 

Sourions et pourquoi pas en rire

En judo comme dans  beaucoup d’autres occasions certains faits cocasses peuvent se produire en voici quelques uns :

 

– L’arbitre étant en judogi un compétiteur le prenant pour son adversaire lui saute dessus et s’excuse.

– L’arbitre étant à plat ventre pour mieux voir le combat se trouve dans l’action coincé sous les combattants (peut être un ancien arbitre de lutte)

– L’arbitre tombe d’une estrade montée sur des bidons où se trouve la surface de compétition, se blesse et ne peut continuer à arbitrer.

– Un arbitre en se baissant pour contrôler  un combat au sol déchire son fond de pantalon (gênant!)

– Un arbitre éternue et se retourne, par politesse, au même moment un compétiteur fait un ippon. Les juges ont eu la majorité.

– En annonçant ippon, un arbitre se démet l’épaule et fait le geste de Koka et finalement termine d’officier le combat avec une attelle et comme juge le ippon a été accordé.

– Internationalement une certaine connaissance de l’anglais est obligatoire. Lors d’une consultation entre l’arbitre et les juges, deux se parlent en anglais l’autre ne comprenant rien,  lâche la phrase classique : my tailor is rich, se qui provoque le fou rire des trois, au grand étonnement de tous. Il a depuis pris des cours d’anglais.

– Un juge est renversé par un compétiteur de la surface adjacente. (il n’y avait pas de surface de protection entre des deux surfaces de compétition.) Moralité : méfiez-vous de vos voisins.

– Un juge s’endort sur sa chaise, ses deux collègues sortent du tapis en le laissant somnoler. Une plaisanterie à ne pas faire, même à un ami.

– Un arbitre débute le combat en annonçant Ippon (un combat très court!)

– Un arbitre est aveuglé par un projecteur de caméra  arrête le combat pour quelques instants. Faut-il porter des lunettes de soleil?

– L’arbitre perd ses lunettes, un compétiteur marche dessus, l’arbitre sans lunettes doit se faire remplacer par un juge. Penser aux lunettes de secours.

– Panne d’électricité, les combats s’arrêtent. Reprise 20 minutes plus tard. Les compétiteurs demandent à se réchauffer- refus – beaucoup de polémique etc.… C’était à Panama en été….

– Tout est prêt pour la compétition. Les arbitres arrivent 45 minutes en retard, ils avaient eu un accident avec l’autobus qui les conduisait au site de compétition (pas de mécano parmi les arbitres!)

– Suite à une fuite d’eau importante sur les tatamis à cause d’un orage, les combats sont arrêtés pendant une heure et demie.

– Un chef arbitre fume à la table, c’est un compétiteur qui lui demande d’écraser sa cigarette. (C’est le chef qui a obéi)

– Arrêt des combats pour demander au « cheer leader » de se calmer le pompon.

– Alors que l’arbitre se trouve coincé dans un coin, il fait une chute avant par-dessus les compétiteurs (on avait recommandé aux arbitres de ne pas sortir de la surface de compétition.) un arbitre bien obéissant et en forme!

– Un arbitre monte sur le tapis pieds nus et le bas de pantalon retroussé. Toutefois sans épuisette à crevettes.

– Un arbitre trop proche des compétiteurs, ne se recule pas assez vite et se fait marcher sur le bout du pied et se retrouve, presque, sans chaussette. (Un arbitre ne doit pas se laisser marcher sur les pieds)

– Un arbitre se penche et perd sa monnaie sur le tapis et certains spectateurs lui lance quelques pièces. (Un arbitre ne s’achète pas!)

– Un arbitre contesté, se fais lancer des pièces de monnaies et les ramassent une à une et perd le contrôle du combat. Quelle ambiance!

– Un arbitre se fait lancer une tomate mais l’évite et c’est le juge qui la reçoit, elle était bien mûre. Bonjour les dégâts! Le juge à a vu rouge.

– Invité à arbitrer les sélections U.S .A . les trois groupes de judo étant en désaccord, je suis rester une heure et vingt sur le tapis à attendre les compétiteurs, appelés trois fois selon les règles. Aucun ne se présente. Je rentre à Montréal et ce sont  les juges d’un tribunal de Los Angeles qui finalisent la sélection. Plus besoin d’arbitre!

A la fin d’un combat le chronométreur lance une « poche » pour indiquer la fin du temps, elle rebondit et vas « visiter »  les « poches » de l’arbitre. Rencontre douloureuse.

-Lors d’une compétition en Amérique du sud tenue à ciel ouvert un arbitre en attente d’officier reçoit une substance de la part d’un oiseau tropical sur le dessus de la tête – il s’est rasé depuis afin de se laver plus facilement en cas de récidive.

Un arbitre ayant bien compris le principe du déséquilibre s’assoit sur le coin de la chaise de juge, un pied casse, le déséquilibre étant parfais la chute fut facile mais imprévue, Ni l’arbitre, ni l’autre juge n’ont donné d’évaluation!!

Lors d’un combat l’arbitre annonce waza ari puis shimé waza et abandon. L’arbitre annonce waza ari awasate ippon Le combat n’est pas fausser mais le protocole en prend un coup.

Un arbitre annonce matte au sol à plusieurs reprise mais les compétiteurs ne s’arrête pas, l’arbitre eu le reflexe de donner un coup de pieds à un combattant qui arrête immédiatement. Moralité le geste est plus convaincant que la parole.

Un arbitre annonce waza ari d’un geste énergique, sa montre se détache et revole dans la figure d’un spectateur.

L’arbitre se place à genoux et attribue keikoku à un compétiteur et réalise que c’est le compétiteur qui devait être à genoux.

Le téléphone portable de l’arbitre sonne dans la poche de celui-ci, il annonce Maté et place le téléphone sur silence et fait continuer le combat.

A la fin du combat verdict nul …L’arbitre sort une pièce de monnaie de sa poche et tire au sort le vainqueur. (Un arbitre joueur)

L’arbitre annonce wa…….yu…… koka! (les techniques se dévalues rapidement ou arbitre indécis)

Un arbitre fait débuter le combat. Le chef arbitre lui demande de l’arrêter pour que celui-ci puisse enlever ses lunettes de soleil qu’il avait sur la tête.

 

Quelques ″perles″ des entraîneurs

 

 

Pousse du ventre Juliette!            Judo sport de contact

Écarte les jambes Marie!               Pour l’équilibre….?

Lève debout!                              Merci Lapalisse sensei.

Sort (immobilisation)                  J’avais oublié!

Vas-y, il est mort!                      Non, il bouge toujours.

T’as plus rien à perdre!                        Mais peut-être tout à gagner

Sort dehors!                                      Merci encore Lapalisse sensei

Bouge-le!                                  C’est un mur

Il est à toi!                                 Rien que pour moi?

Travaille, Travaille!                     Des mots qui me fatiguent.

Mange du temps!                       C’est bon?

Ferme tout!                               Même les lumières?

Ouvre la machine!                       Y a plus de jus!

Monte dessus!                            Y veux pas!

Agressif!!!                                  Non, pas de ritalin!

Recule tes fesses                          Y a pas de danger?

Met de la pression                       et mon cœur!

Place tes mains                           comme dans les films?

Travaille-le                                        Ça me rappelle la pâtisserie….

Lâche pas, il est parti                  Est-ce qu’il va revenir?

Reste dedans                             J’aime ça

Stratégie                                           Laquelle, je n’ai pas fini le livre….

C’est beau                                  Dommage, je n’ai rien vu

Hé! réveille                                        Je suis levé depuis 7 heures ce matin!

Ca sort                                     Je le sens

Retourne-le                               Y a-t-il un défaut?

Passe devant                              Va-t-il se fâcher?

Il est fini                                   Je le jette?

Démoli-le                                  il n’est plus bon?

Vas-y il est mort!                       C’est le travail des pompes funèbres!

Va le chercher!                           Qui va le ramener?

Ramasse-le!                               Je viens de le faire tomber!